A la poursuite des Aurores Boréales

Qui n’a jamais rêvé de vivre un instant uniK en découvrant une aurore boréale ?

Une nuit de février 2013 au nord de l’Islande, j’ai eu mon premier rendez-vous avec ce mythique phénomène naturel.

Partie en voyage photo en Islande en quête d’aurores boréales, ce voyage avait été planifié en fonction de la phase de la lune et du cycle d’activité solaire, au maximum cette année là.

maisonnette sous les aurores boréalesAprès quelques jours de météo capricieuse et de ciel nuageux, je m’apprêtais à m’endormir, lorsque notre « guetteur »*  Nous a sorti de nos lits.
J’étais tellement excitée que j’ai du battre un record pour m’habiller et saisir mon matériel photo.
* A tour de rôle nous faisions des quarts pour surveiller le ciel.

Une fois dehors, ma première impression fût mitigée et je me suis alors dit « c’est ça » ?
Un peu déçue, je décidais quand même à installer mon matériel photo.
D’abord timide, teintée d’un vert très léger, notre aurore boréale se préparait à nous offrir un spectacle à couper le souffle.

 

Une aurore a une durée de vie et une intensité variable, on ne peut pas prévoir combien de temps elle va rester visible. Elles peuvent disparaitre au bout de quelques minutes, ou alors vous offrir un spectacle pendant plusieurs heures. Ce qui fût le cas cette nuit là.

aurores boréales en IslandeCe fût une expérience inoubliable et je n’avais qu’une envie, revivre ce moment où les aurores dansent dans le ciel.

Nous avons poursuivi notre road trip islandais en quête de nuits teintées de vert et avons été récompensé à plusieurs reprises.

les aurores boreales prennent la forme d'un crocodile aurores boréales à Reykiavik le drakkar sous les aurores boréales à Reykiavik

 

En mars 2014 j’ai compris le sens de

La «chasse aux aurores boréales »

Accompagnée d’un guide-photographe dévoué, à la tombée de la nuit, nous avons traqué les aurores en Laponie Suédoise.
En scooter des neiges pour rejoindre un photographe Suédois, En télésiège pour atteindre le sommet d’une montagne, à pied sur un lac gelé et en voiture à parcourir de nombreux kilomètres.
Notre espoir, débusquer l’aurore au travers d’une trouée nuageuse.

 

aurores boréales à Abisko en laponie Suédoise aurores boréales sur le lac gelé d'Abisko

 

Quand on ne l’attend pas

En septembre 2016, un nouveau voyage en Islande m’a offert une nuit magique dans le Landmannalaugar.

aurores boréales dans le Landmannalaugar en Islande

3 éléments essentiels

La météo, l’activité aurorale et la patience sont les éléments essentiels pour l’observation des aurores boréales. Mais si dame nature en décide autrement, dites vous que vous n’avez pas le pouvoir et que vous êtes chanceux d’avoir pu voyager dans le Grand Nord.

Mes photos d’aurores boréales n’ont pas toujours été une réussite, c’est pourquoi je vous donnerai quelques petits conseils dans un prochain article.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “A la poursuite des Aurores Boréales”